Accueil


Court métrage

Le court métrage « Pépé le morse », écrit et réalisé par Lucrèce Andreae, est actuellement en postproduction.

Cliquez ici pour voir un trailer du film en attendant de le voir terminé, et ici pour découvrir le travail de Lucrèce.

****


Long métrage

Le long métrage « Les Philosophes », réalisé par Guilhem Amesland, est actuellement en postproduction.

En attendant de voir le film en salle, c’est l’occasion de voir ou revoir « Moonlight Lover » et « Demain peut-être », deux courts métrages de Guilhem Amesland.

****


Sélections en festivals

En novembre, « Un obus partout », réalisé par Zaven Najjar, est projeté au Manlleu Film Festival, en Espagne, au Saint Cloud Film Festival, aux États-Unis, au festival ZINEBI, en Espagne, et au festival ANIMAGE, au Brésil.

Pour plus d’informations sur le film, ou pour en voir un extrait, cliquez ici.

****


Court-Circuit

Caïmans Productions produit depuis quelques semaines l’émission Court-Circuit, diffusée sur Arte tous les vendredis.

Cliquez ici pour découvrir le site consacré à l’émission, ou ici pour la suivre sur Facebook, et retrouvez des courts métrages, des interviews, des making of, des concours, et bien d’autres encore.

****


Hommage à Jean-Jacques Bernard

Aujourd’hui, Viva pleure son créateur et rédacteur en chef : Jean-Jacques Bernard nous a quittés brutalement le 12 novembre dernier au festival de Sarlat qu’il aimait tant.

Cette émission, et Boulevard du Classic avant elle, il l’avait voulue et rendue possible depuis 12 ans. Infatigable arpenteur du cinéma de tous les genres et de toutes les époques comme il aimait à le dire, Jean-Jacques a transmis sa passion à des générations de lecteurs, d’auditeurs et de téléspectateurs.

Aujourd’hui nous pleurons non seulement une plume exceptionnelle, un cinéphile de feu mais surtout un ami très cher… Et nous pensons tendrement à Claire son épouse, Sophie et Elsa ses filles, et Louise sa petite-fille qui faisait son bonheur.

Nous avons tenu à rendre hommage à Jean-Jacques dans l’émission 9 de Viva Cinéma, que nous avons dû terminer sans lui, comme il l’aurait souhaité…

Salut à toi Jean-Jacques…